La consommation de Cannabis ne réduit pas l´intelligence, sauf en cas de consommation de fortes quantités à l’adolescence.

Une nouvelle étude de l’University College de Londres a mis en évidence que la consommation de cannabis ne réduit pas l’intelligence. L’étude incluait un échantillon de 2612 enfants qui ont grandi près de Bristol, pendant les années 1991 et 1992. Les chercheurs ont examiné les résultats du QI des enfants à l’âge de 5 ans, 8 ans et 15 ans. Ils n’ont pas trouvé de relation entre consommation de cannabis et un QI faible à 15 ans, alors même que les facteurs tabac, alcool, éducation maternelle, et autres étaient aussi pris en compte. Même une consommation élevée de cannabis n’a pas été liée à une baisse du QI.

L’étude a été présentée lors du congrès annuel de l’European College of Neuropsychopharmacology de Berlin. La responsable, Claire Mokrysz, indique qu’elle soulève des questions relatives au message de santé. La consommation d’alcool est significativement liée à une baisse du QI. Aucun autre facteur n’a été indiqué comme responsable du changement des QI. Néanmoins, cette étude britannique montre des preuves de capacités éducationnelles légèrement réduites parmi les gros consommateurs de cannabis.

Ce groupe d’étudiants a présenté des résultats scolaires inférieurs de l’ordre de 3% (après ajustement des facteurs), lors des examens passés à l’âge de 16 ans.

2017 © UFCM

Site: C. Isekin