Australie: Le gouvernement veut autoriser la culture du cannabis afin de le vendre en pharmacie

Le gouvernement australien a indiqué, le 17 octobre 2015, vouloir modifier la législation sur les drogues afin de permettre la culture de cannabis destiné à la médecine et la recherche scientifique. « Les projets d’amendements à la loi Narcotics Drugs Act sont actuellement finalisés pour permettre le contrôle de la culture et pour donner aux patients un accès sans risque, légal et suivi de cannabis cultivé sur le sol national,» a indiqué Sussan Ley, ministre de la Santé. Les fabricants australiens, les chercheurs et les patients doivent actuellement avoir recours à des fournisseurs internationaux: le coût, les quantités limitées et les barrières douanières rendent l’accès à ce produit difficile.

La culture contrôlée du cannabis en Australie complètera le puzzle de législation existante et permettra ainsi de produire et fournir des produits à base de cannabis. La production personnelle reste interdite, a indiqué la ministre. Le gouvernement s’assurera que la culture du cannabis en Australie est en accord avec les obligations internationales et que les productions agricoles pourvoiront aux besoins des pharmacies.

Canada: Le parti libéral, qui veut légaliser le cannabis, gagne les élections

Au Canada, le parti libéral a gagné les élections du 19 octobre, avec 184 sièges au parlement. La majorité était de 170 sièges (338 sièges dans la chambre basse). Leur programme incluait notamment la légalisation de la marijuana. « Nous légaliserons et légiférerons et restreindrons l’accès à la marijuana, » indiquait leur manifeste.

« L’actuel système de la prohibition ne marche pas. Il n’arrête pas les populations jeunes de consommer de la marijuana, et bien trop de Canadiens se retrouvent avec un casier judiciaire pour possession d’une petite quantité. La poursuite de ces infractions coute cher à notre système judiciaire qui enferme trop de citoyens pour des délits mineurs et sans caractère violent. Parallèlement, les recettes du trafic illégal des drogues soutiennent le crime organisé et d’autres risques à la Santé publique, comme le trafic humain et les drogues dures. Afin de s’assurer de garder la marijuana loin des enfants, et les profits loin des poches des criminels, nous légaliserons, légifèrerons et restreindrons l’accès à la marijuana. »

2017 © UFCM

Site: C. Isekin